SEPA : le Comité national SEPA se félicite du bon déroulement de la migration française vers le virement et le prélèvement SEPA.

 

 

135455826

 

L'ensemble des parties prenantes ont travaillées efficacement afin de se prémunir contre tous dysfonctionnement liés à la mise en place des moyens de paiement SEPA. Ainsi, les établissements bancaires ont accompagné la migration de leurs derniers clients durant les dernières semaines.

.
Le résultat a été concluant car le virement et le prélèvement SEPA ont respectivement représenté 98,8% et 98,4% des virements et prélèvements nationaux échangés sur les systèmes de paiement au cours du mois de juillet.

.
La migration vers SEPA apporte de nombreux avantages aux utilisateurs de services de paiement comme la possibilité de réaliser des virements et des prélèvements dans les mêmes conditions de sécurité et d'efficacité dans l'ensemble de la zone SEPA. De plus, cela permet aux entreprises françaises d'élargir leur clientèle et ainsi développer leur activité à l'export dans l'ensemble de la zone SEPA.

.
Ces changements ont également comme objectif de faciliter les paiements pour les particuliers qui pourront plus facilement effectuer des transactions vers les autres pays de l'Union européenne (ex : location de vacances, frais de scolarité...).

Quels pays sont concernés par ces changements ?

L'espace SEPA englobe les 28 Etats membres de l'Union européenne, les quatre Etats membre de l'Association européenne de libre échange (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse), la principauté de Monaco et la république de Saint-Marin.

  gestion-flux-video